1 Tora mi-Tsiyon, Koh’av Yaacov
02-9972023, 02-9974924

Noa’h – La Terre

Noa’h – La Terre

Rav Shaoul David Botshko

« Or la terre s’était corrompue devant Dieu et la terre s’était emplie de violence. Et Dieu vit la terre et voici qu’elle était corrompue, car toute chair avait corrompu sa voie sur la terre. Et Dieu dit à No‘ah : la fin de toute chair est venue devant Moi car la terre s’est emplie de violence à cause d’eux et voici que Je vais les détruire avec la terre. » (Genèse VI, 11-13)

Six fois le mot « terre » revient dans ces trois versets, comme si c’était la terre qui était fautive : la terre s’était corrompue devant Dieu. Et comme si c’était la terre qui était punie : voici que Je vais les détruire avec la terre.

La terre faute-t-elle ? Y a-t-il un sens à punir la terre privée d’entendement ?

C’est bien entendu des habitants de la terre qu’il s’agit. Ce sont eux qui se sont corrompus et qui ont empli la terre de violence ; mais cela n’explique pas la sanction : Je vais les détruire avec la terre. Les hommes seront détruits, mais la terre aussi. Le Déluge a détruit le monde entier.

Il semble que la Thora veuille parler de la terrestrialité. Un monde sans Thora, une terre sans ciel et cette terre se remplit de violence. Si la réalité est une réalité de chair, alors toute chair a corrompu sa voie sur la terre. Et la sanction est la réparation : Je vais les détruire avec la terre. Je vais détruire cette manière d’être qui ne serait que terre. Les eaux qui représentent la Thora vont recouvrir toute la terre afin de faire apparaître une nouvelle réalité.

À partir de Noa‘h commence lentement à émerger une nouvelle réalité. Un monde nouveau va naître. Dieu parle à Noa‘h. Il lui donne un commandement. Dieu sort de la clandestinité car l’homme ne s’en tire pas sans Lui. De Noa‘h naîtra Chem, l’homme de la spiritualité dont sera issu Abraham. Celui-ci agira en faveur de la reconnaissance d’Hachem dans le monde. De là sera issu le peuple d’Israël qui recevra la Thora et le monde cessera de n’être que terrestre mais sera aussi céleste.

Cette paracha nous enseigne que l’homme sans spiritualité est en danger. C’est pourquoi il est tellement important que le système éducatif ne se contente pas d’enseigner les mathématiques et la physique, les langues et l’histoire, mais aussi la dimension spirituelle sans laquelle il n’est pas d’espérance pour l’homme.

 

Laisser un commentaire