1 Tora mi-Tsiyon, Koh’av Yaacov
02-9972023, 02-9974924

Étiquette : Paracha

Paracha Vayélekh – L’union du peuple

Nous nous trouvons véritablement à la veille du décès de Moïse notre maître. Celui-ci remet le sceptre entre les mains de Josué. « Moïse appela Josué et lui dit aux yeux de tout Israël : “Sois fort et courageux, car c’est toi qui viendras (tavo) avec ce peuple dans le pays que l’Éternel a juré à leurs…
Lire la suite

Paracha Nitsavim-Un petit pas

La Torah souligne à quel point il est facile d’accomplir ses règles: Car cette loi que Je te prescris en ce jour ne t’est pas impénétrable, et elle n’est pas inaccessible. Elle n’est pas au ciel, que tu dises : « Qui montera pour nous au ciel, la prendra pour nous et nous la fera entendre, afin…
Lire la suite

Bo – De main forte…

Shaoul David Botschko Le dernier verset de la paracha – qui traite de la mitzva des téfiline – comporte une anomalie indécelable à la traduction : « Ce sera comme signe sur ta main et fronton entre tes yeux car de main forte Hachem nous a fait sortir d’Égypte » (Chemoth xiii, 16) Le mot traduit par « ta…
Lire la suite

Vaera – Quatre ou cinq ?

Shaoul David Botschko Le soir du Séder de Pessa‘h nous buvons quatre coupes de vin correspondant aux quatre expressions de la Délivrance formulées au début de cette paracha : « Je suis Hachem et Je vous ferai sortir de dessous les charges des Égyptiens et Je vous sauverai de leur asservissement et Je vous délivrerai d’un bras…
Lire la suite

Chemoth – L’enfant grandit…

Shaoul David Botschko « L’enfant grandit et elle l’amena à la fille de Pharaon et il lui fut comme un fils ; elle appela son nom Moïse et elle dit ; parce que de l’eau je l’ai tiré. » (Chemoth ii, 10) La mère de Moïse lui a bien évidemment donné un nom lorsqu’il est né – et ce…
Lire la suite

Metsorah – L’oiseau vivant

Rav Shaoul David Botshko   La paracha Tazria comporte l’enseignement concernant l’impureté de la plaie dite « lépreuse » (tzara‘at). La paracha de cette semaine enseigne le processus de la purification du metzora, c’est-à-dire du « lépreux ». Il a été condamné à la solitude pour avoir porté atteinte à l’intégrité de la société par médisance : il devra demeurer…
Lire la suite

Tsav – Chair de sainteté

Rav Shaoul David Botshko Rabbi Juda Halévi s’est posé la question suivante : qu’est-ce qui assure la vie de l’âme (néchama) ? Si on répond que ce serait l’étude de la Thora ou la prière, force est de constater que l’âme de quelqu’un qui s’abstient de prier ou d’étudier pendant une semaine, ou un mois, est pourtant…
Lire la suite

Pekoudé – Tois identités

Rav Shaoul David Botshko   « Et les pierres sont au nom des Enfants d’Israël Douze à leurs noms en gravure de sceau, chacun à son nom pour les douze tribus » Chémoth xxxix, 14 Le passage d’où ce versé est tiré traite du pectoral que le grand-prêtre portait sur la poitrine. Il comportait douze pierres précieuses…
Lire la suite

Tetsavé – Uniforme

Rav Shaoul David Botshko   L’un des thèmes majeurs abordés par cette paracha est le vêtement des prêtres. Le passage s’achève par une sévère mise en garde : « Ils seront portés par Aharon et par ses fils lorsqu’ils viendront à la Tente d’Assignation ou lorsqu’ils s’approcheront de l’autel pour le service de sainteté et ils ne…
Lire la suite

Bechala’h – « Alors chantera Moïse et les Enfants d’Israël cette cantate pour Hachem… »

Rav Shaoul David Bosthko   « Alors chantera Moïse et les Enfants d’Israël cette cantate pour Hachem… » Bien des questions se posent sur la lecture de ce verset ! Pourquoi le verbe « chanter » est-il au futur ? « A chanté » aurait été plus logique ! Et pourquoi le verbe est-il au singulier ? Moïse et les Enfants d’Israël n’ont-ils pas alors…
Lire la suite

Font Resize
Contrast