1 Tora mi-Tsiyon, Kohkav Yaakov, 9062200
02-9972023, 02-9974924,

Étiquette : Rav Shaoul David Botschko

La mitzva de la semaine par le Rav Shaoul David Botschko – Parachat Vayakel : L’intention de donner la tsedaka génère-t-elle une obligation contraignante ?

La paracha traite longuement des dons apportés par les Hébreux pour la construction du Tabernacle. Ils ont été tellement généreux qu’il a fallu leur demander de cesser d’apporter (Chemot xxxvi, 5–7) : « Ils dirent à Moïse : le peuple abonde à apporter plus que nécessaire au travail qu’Hachem à ordonné de faire. Et Moïse ordonna et on…
Lire la suite

La mitzva de la semaine par le Rav Shaoul David Botschko – Parachat Ki Tissa : Profiter, après chabbat, d’un travail interdit effectué pendant la journée ?

Est-il permis, après chabbat, de profiter d’un travail interdit effectué pendant la journée ? Le chabbat est le jour le plus saint du peuple juif. Compte tenu de l’importance considérable de ce jour, il semble que si, par exemple, une maman a apporté un gâteau à son fils le chabbat, ses amis n’en mangent pas même…
Lire la suite

La mitzva de la semaine par le Rav Shaoul David Botschko – Parachat Tetsavé : Le port de la kippa

Le Choul‘han ‘Aroukh rapporte l’obligation du port de la kipa et d’avoir ‎une conduite humble (Ora‘h ‘Hayim 2, 6) : « Il est interdit de marcher la taille redressée et on ne doit pas faire quatre ‎coudées tête nue. » L’interdiction de « marcher la taille redressée » est distincte de celle, moins ‎incisive, de…
Lire la suite

La mitzva de la semaine par le Rav Shaoul David Botschko – Parachat Terouma : Toujours

L’homme doit-il toujours consacrer son temps libre à l’étude de la Thora parce que c’est une obligation permanente que seules suspendent les nécessités de l’existence telles que manger, dormir, assurer la subsistance. Ou bien, la mitzva est-elle de fixer des moments réservés à l’étude en dehors desquels il est permis de s’adonner à toute activité,…
Lire la suite

La mitzva de la semaine par le Rav Shaoul David Botschko – Parachat Michpatim : Venir en aide

Une des mitzvoth enseignée par la paracha, qui en compte beaucoup, est de soulager un animal qui croule sous sa charge (Chemot xxiii, 5) : « Verrais-tu l’âne de ton haïsseur croulant sous sa charge et tu ne l’aiderais pas ? Au contraire, tu l’aideras, tu aideras avec lui. » Ce verset présente quelques difficultés que les Sages ont…
Lire la suite

La mitzva de la semaine par le Rav Shaoul David Botschko – Parachat Yithro : Honorer son père et sa mère

La mitzva bien connue « Honore ton père et ta mère » figure dans notre paracha, parmi les Dix Commandements (Chemot xxviii, 12) : « Honore ton père et ta mère afin que se prolongent tes jours sur la terre qu’Hachem ton Dieu te donne. » La halakha précise que l’accomplissement de cette mitzva s’effectue avec les biens (les ressources financières)…
Lire la suite

La mitzva de la semaine par le Rav Shaoul David Botschko : Parachat Bechala‘h – ‘Erouv tavchiline

Il est permis, les jours de fête, de cuisiner pour le jour même, mais pas pour le lendemain, même si celui-ci est aussi férié. La question se pose donc pour un chabbat qui suit immédiatement un jour de fête. Les Sages ont décrété que pour pouvoir préparer les repas de chabbat un vendredi férié, il…
Lire la suite

La mitzva de la semaine par le Rav Shaoul David Botschko – Parachat Bô : La mitzva qui n’a pas été comptée

J’ai donné un jour une conférence au cours de laquelle j’ai mentionné une date – le mois et l’année – du calendrier civil. Un des auditeurs m’a violemment pris à partie : quelle honte qu’un rabbin israélien donne une date du calendrier non-juif ! Nous sommes des Hébreux et nous devons utiliser le calendrier hébraïque ! Le contestataire…
Lire la suite

La mitzva de la semaine par le Rav Shaoul David Botschko – Parachat Vaéra : Je suis Hachem

Un enseignement bien connu des Pirqé Avot (Chapitre i, michna 3) rapporte : « Antigone de Sokho a reçu la tradition de Simon le Juste qui disait : ne soyez pas comme les serviteurs qui servent le maître afin de recevoir une prime, mais soyez comme des serviteurs qui ne servent pas le maître pour recevoir une prime…
Lire la suite