1 Tora mi-Tsiyon, Koh’av Yaacov
02-9972023, 02-9974924

Yitro – Sanctifier le Chabbat

Yitro – Sanctifier le Chabbat

Rav Shaoul David Botshko
« Rappeler le jour du Chabbat pour le sanctifier. » (Chemoth xx, 8)
Un verset qui dans sa brièveté même comporte comme une contradiction interne. « Rappeler le jour du Chabbat » implique que le Chabbat existe déjà, qu’il précède l’existence de l’homme, depuis les origines. Depuis les jours du commencement, Dieu a mis ce jour à part et l’a sanctifié. C’est un don venant d’En-haut.
Et aussi « pour le sanctifier », exclusivement. Ce jour est un jour comme un autre ; Hachem nous dit : Je t’ordonne de traiter ce jour comme un jour spécial, de le sanctifier.
La sainteté de ce jour est-elle donc a priori, ou relève-t-il de l’obligation de l’homme de le sanctifier ?
Plusieurs réponses sont possibles :
  • Ce jour possède une sainteté propre, mais elle est comme cachée, enfouie. La sanctification de ce jour par l’homme en révèle la nature. De fait, c’est l’homme lui-même qui se sanctifie par la sanctification du Chabbat afin de pouvoir percevoir cette sainteté qui déjà existe. Nous nous abstenons le Chabbat de tout travail afin d’obtenir de connaître la valeur du Chabbat autrement évanescent.
  • Ce jour ne possède pas de sainteté propre. La nature fonctionne ce jour-là comme n’importe quel autre jour. Aucun parfum de Chabbat dans le monde tant qu’Israël, attentif à la volonté divine, ne rappelle pas le jour du Chabbat et le sanctifie. Ainsi, l’homme amène la sainteté dans le monde.
  • Le Chabbat est un jour saint depuis les Six jours de l’œuvre du commencement. Mais Israël doit ajouter la sainteté de la conduite humaine à la sainteté intrinsèque de ce jour. Le verset qui suit immédiatement énonce (Chemoth xx, 9): « six jours tu travailleras et feras tout ton labeur » pour indiquer comment sanctifier le Chabbat. L’intention de ce verset est de nous dire comment ajouter de la sainteté. Six jours durant, tu feras tout ce qui t’incombe par la force du Chabbat, et alors le Chabbat prendra toute la puissance de son envergure.
L’homme, comme le Chabbat, possède une sainteté qui lui vient de Dieu et qu’il doit découvrir. L’homme est au monde afin de se sanctifier et pas seulement pour mener une existence de nature. Et en se sanctifiant, l’homme sanctifie tout son environnement.
Les réponses précédentes sont bien sûr toutes vraies simultanément. Nous devons mettre en évidence la sainteté enfouie dans le Chabbat. Il est de notre responsabilité de faire de ce jour un jour saint et grâce à la sainteté de ce jour, rajouter de la sainteté dans la vie concrète, dans le monde de l’action.

 

Laisser un commentaire

Font Resize
Contrast