1 Tora mi-Tsiyon, Koh’av Yaacov
02-9972023, 02-9974924

Le nom de la paracha Kora’h

Le nom de la paracha Kora’h

Rav Shaoul David Botshko
La punition de Qorah a été exemplaire; Il est non seulemnt mort, mais il n'a même pas de sépulture. Personne de sa famille ne pouvait se receuillir près de sa tombe. L'homme qui s'est révolté contre Moché, qui a mis en doute son intégrité, qui a soulevé tout le peuple contre Hachem ne mérite qu'il ne reste sur la terre aaucun souvenir de lui.
Mais surprise! Il y a une paracha à son nom. Il n'a pas été effacé de la mémoire collective d'Israël. Le verset nous dit d'ailleurs, les enfants de Qorah ne sont pas morts. Il a une descendance et on les apelle les fils de Qorah. Nous avons de nombreux psaumes dit par les fils de Qorah et on les apelle du nom de leur père. Pourquoi si Qorah a disparu sans laisser de traces, son nom reste vivace comme s'il s'agissait d'un juste?
La réponse est simple. Qorah a donné un enseignement essentiel: "Toute la communauté est sainte". Il a utilisé une vérité fondamentale, la sainteté du peuple d'Israël pour salir Moché "Pourquou vous élevez-vous au-dessus de la communauté"?
La faute c'est de nier qu'il y a des degrés. C'est que le niveau de sainteté de Moché est infiniment supérieur  au niveau de tout le peuple. Mais ce qui est vrai est vrai. Chaque juif a en lui un éclat de la sainteté divine. Cest ainssi que le peuple a le potentiel de s'élver. Cest un potentel qu'il faut dévlooper. Et c'est cela latâche de Moché.
La sainteté un devenr, une démarche, en effort de toute une vie. Ce n'est pas un aboutissement comme le croyait Qorah.
Mais c'est vrai le peuple est saint. Pour cet enseignement, le nom de Qorah n'est pas effacé. Lui est éliminé à Jamais, mais ses enfants, c’est-à-dire la vérité qui découle de ce qu'il a dit n'est pas mort. Car c'est une éternelle vérité.

 

Laisser un commentaire