1 Tora mi-Tsiyon, Koh’av Yaacov
02-9972023, 02-9974924

Bo – Le mois de la Liberté

Bo – Le mois de la Liberté

Rav Shaoul David Botshko
« Ce mois-ci est pour vous en tête des mois, c’est le premier, pour vous, des mois de l’année. » (Chémoth xii, 2)
Le verset semble répéter dans sa deuxième partie ce qu’il a déjà dit dans la première. Pourquoi ?
Ce mois de Nissan 2448 est sans aucun doute le début de l’Histoire du peuple d’Israël. Ce peuple asservi depuis tant d’années est enfin libre ! Ce mois-ci n’est donc pas seulement le premier mois de l’année ; il est le premier mois de l’Histoire du peuple d’Israël – de notre Histoire.
Mais la Thora insiste une deuxième fois : ce mois-ci est aussi le premier des mois de l’année. Pas seulement de cette année-là où vous sortez d’Égypte ; vous devrez désormais considérer Nissan comme le premier des mois de l’année. Ceci, parce que la liberté n’est jamais gagnée une fois pour toutes. Hachem s’adresse aux Enfants d’Israël pour leur dire : restez des hommes libres, ne vous soumettez pas aux forces de la nature.
Tout peuple qui accède à la liberté risque de tomber dans de nouveaux esclavages. L’idée de liberté doit rester toujours vivace. La conscience doit donc toujours rester aux aguets : les idéologies, les slogans, les pensées préfabriquées et les idées toutes faites sont autant de pièges dont il faut se méfier. Il faut que Nissan soit toujours le premier des mois.
Dans le mot Nissan, figure le mot Ness qui signifie « miracle ». Le miracle, c’est l’ouverture à l’extra ordinaire (en deux mots), la rupture de l’habitude. Le miracle c’est la non-soumission aux lois de la nature, aux lois de l’histoire, à nos propres contingences.
Dire que toujours Nissan sera le premier des mois c’est dire que nous ne serons esclaves ni d’autrui ni de nous-même, mais aussi que nous ne réduirons personne d’autres en esclavage. Nous disons non au déterminisme qui enchaîne ; nous voulons vivre une vie dont les valeurs priment et brisent toutes les aliénations de tous les esclavages.
Pour toujours, Nissan, premier des mois de l’année, doit donc signifier pour nous le refus des renoncements et des inféodations à tout ce qui pourrait nous détourner de notre identité et de notre vocation.
C’est bien cela qui distingue Israël de toutes les nations.

 

Laisser un commentaire