1 Tora mi-Tsiyon, Koh’av Yaacov
02-9972023, 02-9974924

Behar – Etrangers

Behar – Etrangers

Rav Shaoul David Botshko

 

« Et la terre ne sera pas vendue définitivement, car la terre est à Moi, car vous êtes des étrangers et des résidents avec Moi. »
Lévitique xxv, 23
Ce verset traite d'une loi qui avait cours lorsque le peuple d’Israël était installé sur sa Terre et que le pays avait été partagé en cantons, un pour chaque tribu et à l'intérieur de chaque canton, la terre avait été partagée entre les différentes familles.
Tous les cinquante ans, il fallait revenir à la partition originale. Loi extraordinaire qui empêche la concentration des richesses dans les mains de quelques-uns.
Le verset ne donne pas cette raison comme motif effectif de cette mitzva. Elle révèle la raison de la raison, la raison profonde qui en est à l'origine. La terre appartient à Hachem, et nous y vivons en invités. Cette prise de conscience est à la source de toute loi de morale sociale.
Remarquons la fin de la phrase : « vous êtes des étrangers et des résidents avec Moi. »
Sommes-nous des résidents ou des étrangers ?
La réponse est simple : Si l'on se considère comme étranger sachant qui est le véritable propriétaire du monde, alors nous devenons les associés d'Hachem et d'étrangers nous devenons des résidents.

 

Laisser un commentaire