1 Tora mi-Tsiyon, Koh’av Yaacov
02-9972023, 02-9974924

Beha‘alotekha – Les yeux

Beha‘alotekha – Les yeux

Rav Shaoul David Botschko
"Moïse dit à 'Hever fils de Reouel, beau-père de Moïse (Jetro) : Nous voyageons vers l'endroit que D-ieu a promis de nous donner. Viens avec nous. Nous te ferons du bien car D-ieu a promis le bonheur pour Israël"[1].
Jetro refusa net: "Je n'irai point. Je veux retourner dans mon pays et dans ma patrie[2]." Moïse alors insiste et supplie: "Ne nous abandonne point: Tu connais notre campement dans le désert et tu seras pour nous des yeux[3]."
Que signifie donc cette supplication étonnante?
LE CAMPEMENT
Qu'elle était merveilleuse la traversée du désert! C'est D-ieu lui-même qui était le guide: "Lorsque D-ieu en donnait l'ordre, les enfants d'Israël voyageaient et lorsqu'Il en donnait l'ordre, ils campaient"[4]. Qui dans l'histoire a mérité de vivre si proche de l'Eternel. Le détail de cette vie en symbiose avec D-ieu est décrit juste avant le dialogue entre Jetro et Moïse.
LA DEGRINGOLADE
Que se passe-t-il après ce dialogue? La Thora raconte la réclamation des hébreux qui voulaient manger de la viande[5]. Difficile à comprendre! En effet, ils avaient des bêtes en quantité[6] et en plus la manne avait le goût désiré par celui qui en mangeait[7].
Cette faute n'est pas comparable aux cris des hébreux qui demandaient de l'eau lorsqu'ils en étaient privés. C'est pourquoi, ici, D-ieu se mit dans une grande colère et leur dit: "Je vous en donnerai jusqu'à ce qu'elle vous sorte par le nez!! Et effectivement ils mourront au milieu de leurs orgies[8].
Nos sages ont expliqué que ce que désiraient les hébreux ce n'était pas tant de la viande que la manière de la manger: Ils voulaient "s'empiffrer", se débarrasser des lois de sainteté qui accompagnent la consommation de la nourriture. Les sages du Midrash Rabba vont plus loin encore: Il ne faut pas comprendre le mot viande au sens propre; c'est le plaisir de la chair qu'ils recherchaient[9]. Les enfants d'Israël recherchaient un chef spirituel qui abolirait les exigences de la morale: "QUI nous fera manger de la viande" disaient-ils; C'est-à-dire QUI réformera notre religion dans le sens de nos désirs ?
LES YEUX
Moïse craignait cette chute: Voyager avec D-ieu est magnifique pour celui qui en est à la hauteur, mais étouffant pour celui qui n'a pas atteint un réel niveau spirituel. Il avait peur que les enfants d'Israël rejettent les contraintes des lois en pensant que ce qu'on leur demandait était inatteignable.
Aussi, supplie-t-il Jetro. Toi, "tu connais notre campement", c'est-à-dire notre privilège de vivre si proche de D-ieu, et tu connais aussi toutes les idolâtries. Toi, qui n'es pas juif, qui n'es pas astreint à vivre selon les préceptes de la Thora, témoigne par ta présence qu'elle est la plus désirable et tu seras un témoin vivant de la supériorité des lois.
« Tu seras pour nous des yeux », c'est-à-dire, tu seras pour mon peuple l'exemple à suivre, la reconnaissance par le monde extérieur de la suprématie de nos valeurs.
L'ECOLE
Aussi, ce qui devait se passer arriva. Après, le refus de Jetro, l'échec de la dernière tentative de Moïse pour enrayer la chute qu'il pressentait, la Thora raconte que "les hébreux quittèrent la montagne de D-ieu" et nos sages expliquent, ils s'enfuirent de la montagne de D-ieu comme un gosse part en courant de son école[10].

________________________________________
[1] Nombres 10, 29
[2] Nombres 10, 30
[3] Nombres 10, 31
[4] Nombres 9, 15 à 23
[5] Nombres 11
[6] Rachi Nombres 12, 10
[7] Rachi sur Nombres 11, 8
[8] Nombres 11, 33
[9] Bamidbar Rabba 15, 24
[10] Chabbath 1, 6

 

Laisser un commentaire

Font Resize
Contrast