1 Tora mi-Tsiyon, Koh’av Yaacov
02-9972023, 02-9974924

Bechala‘h – Redoublement de difficultés

Bechala‘h – Redoublement de difficultés


Shaoul David Botschko

Après les miracles du passage de la mer Rouge – la mer des Joncs – le Saint-béni-soit-Il met Israël à l’épreuve : pas d’eau à boire. Et après avoir longtemps marché, les Hébreux arrivent enfin en un lieu où il y a de l’eau… mais déception ! les eaux sont amères et imbuvables. Déception rendue plus dure encore à cause des difficultés déjà rencontrées. Le peuple se plaint avec véhémence, adressant ses reproches à Moïse et à Aharon. La déférence n’est pas de mise – le peuple en est incapable. Moïse se tourne vers Hachem qui lui dévoile le moyen d’doucir les eaux amères :

« Il clama vers Hachem et Hachem lui montra un bois qu’il jeta dans l’eau et l’eau s’adoucit ; là, Il lui donna principe et loi et là Il l’éprouva. » (Chemoth xv, 25)

Hachem, le verset en témoigne, ne s’est pas contenté de leur donner de l’eau ; Il leur a donné aussi « principe et loi », quelques unes des mitzvoth de la Thora, et le verset précise qu’en ce même lieu « là, Il l’éprouva ».

Hachem a éprouvé Israël en le privant d’eau, avant de lui ordonner les principes et les lois. Et Israël n’a pas surmonté l’épreuve. Le moment était-il bien choisi pour durcir encore la situation en imposant ces principes et ces lois ?

Le verset commence par résoudre le premier problème : les eaux étaient amères, et le bois aussi. Et l’amertume du bois ajoutée à celle des eaux les a adoucies.

Hachem a mis Israël à l’épreuve avant de lui donner des lois et Israël a échoué parce que son seul souci était matériel ; lorsque la vie physique est problématique, il ne reste rien. On y a ajouté la dimension de la loi et par cela la vie a pris aussi une dimension spirituelle. Certes, cela rajoute à la difficulté, mais de même que le bois a adouci les eaux, les mitzvoth renforcent Israël et le rendent apte à affronter les difficultés de l’existence. Chacun rencontre tout au long de sa vie toutes sortes d’épreuves et de défis. Il est plus facile d’y faire face lorsqu’on possède des principes, des valeurs qui donnent sens à l’existence. On possède alors les armes qui assurent la victoire.

 

Font Resize
Contrast