1 Tora mi-Tsiyon, Koh’av Yaacov
02-9972023, 02-9974924

Nitsavim – Retour à la Source

Nitsavim – Retour à la Source

Rav Shaoul David Botshko
« Tu reviendras à Hachem ton Dieu et tu écouteras sa voix selon tout ce que je t’ordonne aujourd’hui, toi et tes fils, de tout ton cœur et de tout ton être. » (Deutéronome xxx, 2)
Verset puissant où bien des Maîtres du Moyen-âge et jusqu’à la Renaissance ont vu l’obligation du repentir. Toutefois, en son sens simple et immédiat, le verset prophétise ou promet que le Retour à Dieu dont il parle se réalisera. La liberté de l’homme étant, pour la Thora, entière et indiscutable, se pose la question de savoir comment il est possible de garantir le repentir.
Si Dieu « circoncit nos cœurs » et transforme notre identité, il ne peut être question de Téchouva. Nous ne serions plus que des pantins dont la vie n’aurait plus de sens. Ce qui fait la spécificité de l’homme en tant que créature authentique, c’est qu’il a le pouvoir de choisir sa voie.
Pour comprendre donc comment cette promesse peut avoir un sens, il nous faut donc nous pénétrer de ce passage du rituel matinal quotidien où nous disons : « Mon Dieu, l’âme que Tu as mise en moi est pure. Tu l’as créée, Tu l’as formée et Tu l’as insufflée en moi. » Autrement dit, l’identité vraie et profonde de chacun, c’est l’image de Dieu par quoi il a été créé.
L’image de Dieu, c’est le projet divin qui a présidé à la création de l’homme ; c’est, si l’on veut, l’idée que Dieu se fait de ce que l’homme qu’Il désire doit être. Il est donc inéluctable qu’en fin de compte, après toutes les vicissitudes de l’histoire, cette intense lumière investie en l’homme finisse par se faire jour et que, de par la volonté propre de l’homme, il veuille se rendre adéquat au projet de son Créateur. Ce vouloir est la Téchouva elle-même.
Nous avons reçu la Thora, nous l’étudions depuis des milliers d’années. Tout cet effort immense ne peut rester sans influence sur l’âme collective d’Israël. De même que les plantes germent, croissent et s’épanouissent grâce à la pluie, la rosée et la fertilité du sol, de même l’âme collective d’Israël croît et s’épanouit grâce à la conjonction de l’étude millénaire de la Thora.
Ayant reçu la Thora, nous sommes donc assurés que la puissance de l’étude accumulée semée en nos cœurs finira par se manifester et que cette belle Thora poussera chacun d’entre nous à vouloir revenir à Dieu, source de notre être.

 

Laisser un commentaire

Font Resize
Contrast