1 Tora mi-Tsiyon, Koh’av Yaacov
02-9972023, 02-9974924

Miketz – La grande illusion

Miketz – La grande illusion

Rav Shaoul David Botshko
Cette paracha est celle du rétablissement de Yossef. De vulgaire prisonnier, il devient le no° 1 du royaume, le conseiller du roi, son premier ministre et tous les pouvoirs sont remis entre ses mains.
« Tu seras responsable de ma maison et tout mon peuple sera nourri par ton intendance ; seul le trône sera au-dessus de toi. » (Genèse xli, 40)
Que peut-on rêver de plus ? Arriver à la plus haute position possible dans le pays le plus puissant du monde.
Mais en fait tout n’est qu’illusion, car la fin du verset a une importance capitale. Tous ces pouvoirs lui dit Pharaon, c’est moi qui te les donne et Pharaon répétera cela au verset 44 :
« Je suis Pharaon, et sans ton autorisation nul ne bougera en Égypte. »
De nouveau, il le lui précise : C’est moi qui suis le Pharaon, la source de tous tes pouvoirs.
Ceci est tellement vrai, qu’en fait, Joseph est dans une immense prison, prison dorée avec tous les honneurs, mais prison quand même.
Cela, nous le verrons dans la paracha de Vaye‘hi : Jacob meurt et on veut l’enterrer en Israël. Il faut alors demander l’autorisation de Pharaon pour ce faire et les frères de Joseph accompagneront avec Joseph le corps, mais l’on fera bien attention, le texte le dit explicitement, de laisser femmes et enfants en Égypte, en otages ; ce sont tous les dignitaires d’Égypte qui prennent le contrôle de toutes les cérémonies et ce convoi devient un convoi égyptien.
En fait, Joseph n’a pas le droit de quitter l’Égypte. Il est prisonnier au service de Pharaon.
Son haut poste le rend souverain de ceux qui lui sont devenus inférieurs, mais lui-même est soumis à Pharaon. Son statut est illusoire. Un mirage
Combien sommes-nous à vivre dans de dangereuses illusions 

 

Laisser un commentaire

Font Resize
Contrast