1 Tora mi-Tsiyon, Koh’av Yaacov
02-9972023, 02-9974924

Berechit – la nature en révolte

Berechit – la nature en révolte

 

Berechit – la nature en révolte

 

Rav Shaoul David Botschko

 

D ieu crée la nature et voici que celle ci conteste un ordre divin!
D ieu ordonna à la terre de :
"sortir des arbres fruits qui donnent des fruits"[1]
et elle désobéit et ce sont
"des arbres qui donnent des fruits"[2]
qui poussent. La terre ainsi désobéit à D ieu et refuse que le tronc soit comestible à l'instar des fruits.
Rachi qui apporte ce commentaire ajoute que D ieu punira la terre lorsque l'homme fautera. En effet, elle sera maudite et fera pousser des ronces et des orties.
Que signifie donc ce Midrach?
PROJET DIVIN
L'ordre de D ieu, c'est le projet divin, ce que la terre produit est la réalité immédiate.
Le tronc n'a pas de goût, n'est pas comestible, mais c'est à travers lui que monte la sève vivifiante. Son aspect est brun, couleur triste, mais c'est lui qui rend possible la magnificence de l'arbre avec la majesté de son feuillage, ses fleurs chatoyantes et surtout ses fruits délicieux.
Le monde, à la fin des six jours, n'est pas encore accompli, fini, c'est à l'homme de le parfaire. En effet, la création ne devient une réalité propre, indépendante, que si elle se distingue du Créateur. La création implique donc le retrait de D ieu et ce retrait rend possible la désobéissance à D ieu, ou en d'autres termes le mal. La désobéissance des arbres exprime ce danger implicite à la création. La désobéissance des arbres exprime ce danger implicite à la création.
Et l'homme, créature de D ieu par excellence[3]: l'homme est le seul à avoir été façonné par les mains de D ieu), grâce au libre arbitre dont il a été doté, il peut accentuer (et dans un premier temps accentue) cet éloignement de D ieu et ainsi la terre, au lieu de produire des fruits, secrète des ronces. Mais il a aussi la possibilité et le devoir de rapprocher la création de D-ieu. Le pari sera réalisé aux temps messianiques
L'HISTOIRE
En observant l'histoire, on peut trouver notre monde repoussant, que de crimes et que d'abjections! On s'interroge parfois: est ce vraiment D ieu qui l'a créé?
Mais ce risque est justement inhérent au pari de la création.
Mais nous savons que, malgré les apparences:
"l'univers est empli de la Gloire de D ieu"[4]
Aussi, lorsqu'on prend de la hauteur, on ne voit que la forêt verte et aussi en entrant dans les profondeurs, on trouve la sève; c'est-à-dire, l'histoire se dirige vers la réalisation du projet initial.
L'homme ne peut se couper de l'Esprit Saint qui a été insufflé en lui et c'est lui qui est porteur du rétablissement du monde.
Ainsi la nature, qui est par nature en état de révolte, grâce à la conscience et à l'intervention de l'homme reviendra à D ieu.
"Qu'est l'homme pour que Tu te souviennes de lui, le fils d'Adam pour que tu le considéres, et pourtant le plaçant presque au niveau des anges, tout, tu as placé en son pouvoir"[5]

________________________________________
[1] Béréchit 1, 11
[2] Béréchit 1, 12
[3] Rachi v. 27
[4] Isaïe 6, 13
[5] Psaume 8

 

Laisser un commentaire

Font Resize
Contrast