1 Tora mi-Tsiyon, Koh’av Yaacov
02-9972023, 02-9974924

Vayichlakh – Dvar Thora

Vayichlakh – Dvar Thora

Le verset de la semaine
 

 
Vayichla’h

 

 

« Je suis peu digne de toute les bontés et de toute la vérité que Tu as
faites à Ton serviteur, moi qui ai passé ce Jourdain avec mon bâton
et qui possède à présent deux campements »

Jacob avait quitté Israël fuyant ‘Essav avec son bâton pour toute
fortune et le voici très riche à son retour en Israël.
Mais le danger le guette : ‘Essav marche à sa rencontre avec une
troupe forte de quatre cent hommes. C’est alors que Jacob prie et sa prière
est exemplaire.

Il est donc en grand danger, mais il commence par remercier
Hachem pour tous Ses bienfaits jusqu’à ce jour. Aujourd’hui, toutes les
promesses, toutes les garanties semblent remises en question ; il pourrait
interroger le Tout-Puissant, lui demander d’expliquer, voire de
S’expliquer ! Mais non. Jacob commence par dire : merci.

Il ajoute qu’il est bien conscient du fait qu’Hachem ne lui doit rien.
Quel que soit notre mérite, dit-il en substance, il est toujours insignifiant
au regard de ce qu’il nous apporte. Nos bonnes actions ne nous octroient
pas des droits. Devant Lui, c’est toujours nous qui sommes débiteurs.

Notre peuple est aujourd’hui face à de rudes épreuves. N’oublions
cependant pas de remercier Hachem pour toutes Ses bontés, qu’en
soixante-six ans nous sommes passés de six cent mille Juifs en Israël à six
millions avec une économie plus forte que jamais. Ce qui ne signifie pas
la fin de tous les problèmes, loin de là, mais cela signifie que pour tout ce
qui déjà a été obtenu, nous devons savoir dire merci.

N’oublions donc pas de remercier Hachem ; et alors, à l’instar de
Jacob, nous pourrons L’implorer et lui demander de nous sauver de tous
les ‘Essav de tous les temps et de leurs alliés d’Orient et d’Occident.

Laisser un commentaire

Font Resize
Contrast