1 Tora mi-Tsiyon, Koh’av Yaacov
02-9972023, 02-9974924

Toledot – Du berger au paysan

Toledot – Du berger au paysan

Rav Shaoul David Botschko

 

"Isaac aimait Esaü car celui-ci était chasseur"
Amour étonnant, comment Isaac pouvait-il préférer Esaü à Jacob qui était assis à la Yéchiva et étudiait continuellement la Thora? C'est bien Jacob qui suivait l'exemple de son père, qui avait étudié à la Yéchiva de Chhem et Ever. Le motif donné est encore plus surprenant, car Esaü était chasseur ou, mot à mot, "il amenait des produits de la chasse dans la bouche d'Isaac". Voici donc, Isaac, l'homme qui a su faire abstraction de son corps au moment de la Akeda, se laisser séduire par de la bonne chair.
PAYSAN OU BERGER
Dans l'histoire biblique, le métier des Justes est celui du berger. Abel menait paître ses moutons, alors que son frère Caïn travaillait la terre. Abraham, Jacob, Moïse notre Maître, et le roi David, tous sont des bergers. D'après le Midrash Raba leur travail de berger était l'apprentissage nécessaire pour devenir "berger de leur peuple". Ils étaient des hommes pleins d'amour et de compassion qui n'hésitaient pas à porter une bête blessée sur leur dos.
Contrairement au paysan, attaché à sa terre, on pourrait même dire incrusté dans celle-ci, qui lui assure sa subsistance, le berger, lui, va par monts et par vaux, sans domicile fixe, dépendant toujours de la bonne volonté divine. Et c'est cette conscience également qui fait du berger un poète, un homme qui sait chanter les louanges de D-ieu.
Isaac lui, est un paysan: à la fin de 'Hayé Sarah, la Thora nous raconte qu'Isaac Sortit s'occuper de ses champs et partager le travail de ses ouvriers (traduction du Rambam et de Ibn Ezra - du mot "Lassouah").
Dans notre Paracha, la Thora précise qu'Isaac semait et que D-ieu bénissait sa terre. Isaac n'a pas le droit de quitter Eretz Israël. Il est, des Avoth, celui qui préfigure ce que devra être la nation juive sur sa terre. Il ne choisit point le métier de berger car il sait que le moment est venu pour que le peuple juif doit être une nation qui a sa terre et qui sait la fructifier et la sanctifier.
LE CHOIX DOULOUREUX
Voici qu'Isaac a deux fils ; l'un Esaü est un véritable homme d'état; il suit les traces de son père dans sa conscience que le devoir de l'homme est de construire et de développer sa terre. Le second Jacob, est un véritable Ba'hour Yéchiva: c'est un plaisir de le voir étudier et c'est une joie pour Isaac de savoir qu'un de ses fils est un véritable Juste.
Mais malheureusement, aucun de ses enfants n'a réalisé l'harmonie entre - le Ciel et la Terre -.
Isaac opte finalement pour Esaü, mais, et c'est important, dans la bénédiction qu'il avait prévue pour Esaü, il ne mentionne pas Eretz Israël. Avant de donner cette terre qui est d'en Haut et d'en Bas simultanément, il voulait tester Esaü: la bénédiction qu'il a reçue de son père va-t-elle lui permettre de donner une dimension spirituelle à la force matérielle, domaine dans lequel il excelle?
LA LECON DE RIVKA
Rikva, elle, a compris qu'Esaü ne peut pas se convertir mais que, Jacob lui, est capable d'être celui qui embrasse en lui la double dimension du judaïsme. Elle montrera à son mari Isaac que jamais Esaü ne pourra s'approprier de la voix de Jacob, mais Jacob lui, peut s'emparer des vêtements d'Esaü; et lorsqu'il se présentera chez son père, qu'Isaac entende la voix de Jacob et qu'il le tâtera et que ses mains seront velues comme celles d'Esaü, il s'interrogera "Ai-je devant moi Esaü qui a fait Techouva ou Jacob qui serait devenu soldat?" Puis, peu importe se dit-il, l'essentiel est que j'aie devant moi l'être qui est capable d'accomplir cette double mission qui est celle du Peuple Juif.
Aujourd'hui encore, notre peuple se cherche. Il y a ceux qui prônent la valeur de l'Etat, mettant en avant que le peuple juif - après la Shoa - ne serait rien sans la résurrection de son pays et d'autres, tout aussi convaincus, qui affirment que sans la Thora il n'y a point de peuple juif, que sans la Thora il n'y a plus d'Etat Juif possible.
Chacun doit savoir qu'il est de son devoir de défendre son peuple et chacun doit prendre conscience que pour que notre Peuple ait un devenir, la Thora doit être étudiée et vécue.

 

Laisser un commentaire

Font Resize
Contrast