1 Tora mi-Tsiyon, Koh’av Yaacov
02-9972023, 02-9974924

Vayakel – Les Chefs

Vayakel – Les Chefs

Rav Shaoul David Botshko
Cette paracha relate la générosité du peuple d’Israël. Ce sont des offrandes en nombre impressionnants qui ont été apportées pour la construction du Tabernacle. Beaucoup de femmes ont donnés leurs bijoux personnels et précieux. Ils ont donné avec cœur et générosité. La Thora nous raconte en particulier ce qu’ont apporté les princes du peuple :
« Les princes de la communauté apportèrent les pierres de cornaline et les pierres à sertir pour l’éfod et le pectoral [du grand-prêtre]. » (Chémoth xxxv, 27) 
Rachi explique : les princes s’étaient concertés et avaient dit entre eux “que le peuple donne ce qu’il peut et nous donnerons tout le reste”. Mais finalement, il ne restait plus rien à donner sauf les pierres pour l’éfod et pour le pectoral. Ils ont attendu pour offrir, et ont été dépassés par le peuple, qui dans son zèle, avait déjà offert pratiquement tout le nécessaire.
Rachi ajoute que le mot « prince » est pour cela écrit dans la Thora sous une forme défective ; il y manque la lettre yod, et le mot est à rapprocher alors d’une forme similaire (voir Psaumes cxxxv, 7) qui signifie « nuages », c’est-à-dire quelque chose d’inconsistant. La Thora reprocherait aux princes du peuple leur nonchalance. C’est aussi un manque de modestie : « oh ! que le bas peuple donne ce qu’il peut, nous donnerons l’essentiel. »
Grande leçon que nous donne ici la Thora. La modestie et l’humilité sont le moteur nécessaire du zèle. On ne donne pas pour avoir l’honneur d’être le plus important, mais parce que l’on fait partie d’une grande famille et c’est tous ensemble que nous pouvons construire la maison d’Hachem.

 

Laisser un commentaire

Font Resize
Contrast