1 Tora mi-Tsiyon, Koh’av Yaacov
02-9972023, 02-9974924

Ki Tissa – L’honneur d’Israël

Ki Tissa – L’honneur d’Israël

Rav Shaoul David Botschko

 

Comment se relèvera l'honneur d'Israël ? Par Ki Tissa" Répond la Guémara[1].
"Ki tissa" ce sont les deux premiers mots de notre Paracha[2]; littéralement ils se traduisent par : lorsque tu élèveras" et ils signifient : "lorsque tu compteras".
Dans ce paragraphhe, le texte établit les lois relatives au dénombrement des hébreux : en particulier, il fallait que chacun d'eux donne un demi-sicle d'argent, ce qui permettait de les compter. Tout cet argent a été ensuite fondu pour les transformer en socles, les socles qui supporteront les murs du Tabernacle.
Rachi explique que cette Mitsva a été donnée après que les enfants d'Israël eurent fabriqué le veau d'or[3]. Ce compte est ainsi présenté comme une réponse aux problèmes que cette faute a révélés.
Quels sont ces problèmes ?
LA FAUTE DES INDIVIDUS
Pour excuser l'attitude des enfants d'Israël, Moïse dit à D-ieu : "C'est Toi qui es responsable; Tu les as gratifiés de tant d'or pour lequel ils n'ont pas travaillé, comment ne pouvaient-ils pas se corrompre ? Tu as été comme un roi qui habille son fils avec de beaux vêtements, le parfume avec les meilleurs parfums et qui ensuite met toutes les tentations à la portée de sa main"[4]. Ainsi les enfants d'Israël ont été gâtés.Leur richesse les a écarté de D-ieu. Ils ont voulu utiliser un or qui brillait dans leurs mains dont ils ne savaient que faire. Et lorsque leur chef - Moïse - n'était plus là, quoi de plus naturel alors qu'ils se réunissent, construisent avec l'or un objet autour duquel ils s'animeront jusqu'au matin ! "Ils se sont levés pour s'amuser"[5] dit le texte (Rachi dit qu'il s'agit de licence[6]).
L'EXPIATION DES INDIVIDUS
Comment se relèvera l'honneur d'Israël ? Par Ki Tissa.
En construisant leur or pour construire le Tabernacle, les hébreux apprennent le bon usage de l'argent. De plus en se transformant en donateurs, chacun des hébreux s'élève.
C'est cela la meilleure réponse au veau d'or. Celui qui pratique la Tsédaka (charité) ressemble au créateur, enseignent nos sages. Lui, n'a besoin de rien. Il ne fait que donner; aussi qui donne Lui ressemble-t-il et s'élève-t-il ainsi. C'est pourquoi Rachi explique la Guémara de Baba Batra ainsi : "Si tu veux les relever, qu'ils rachètent leurs âmes par le bien-faisance"[7].
LA FAUTE COLLECTIVE
La faute du veau d'or n'était pas seulement le résultat de déviations individuelles, mais elle était aussi le produit d'une révolte collective : "Voici tes dieux qui t'ont sortis d'Egypte, O Israël" proclamèrent-ils en coeur[8].
C'est la raison pour laquelle lorsque Moïse vit le veau d'or, il brisa les tables de la loi, le peuple d'Israël ne les méritait plus.
Curieusement, le texte dit qu'il brisa les tables de la loi sous la montagne. Moïse avait compis que c'est (entre autres) ce qui s'est passé sous la montagne qui a amené Israël à construire ce fameux veau.
En effet, le Talmud[9] explique que lors du don de la Thora, D-ieu plaça les hébreux sous la montagne et leur dit : "si vous acceptez la Thora c'est bien, sinon ici sera votre tombeau". En d'autres termes, l'apparition de D-ieu en personne sur le Mont Sinaï était la plus formidable contrainte qui puisse être, et finalement les hébreux étaient maintenus dans un état de soumission et n'ont pas participé activement à la réception de la Thora. C'est pourquoi Rabbi Méïr enseigne dans le Midrash que les hébreux ont projeté de constriure le veau d'or déjà au moment où ils recevaient passivement la Thora.
UNE ARMEE
Pour dire "compter", la Thora dit "élever". Elle montre ainsi que le dénombrement avait une valeur en lui-même.
Pourquoi fallait-il compter les hébreux ?
Rachi[10] explique que l'on comptait ceux qui devaient servir à l'armée. Aussi ne comptait-on que les personnes qui avaient plus de 20 ans. Certes il y a un danger de compter les hommes, on risquerait de penser que la victoire dépend uniquement des rapports de force. Aussi, ne faut-il pas compter n'importe comment, mais il faut compter tout de même.
Quand se relèvera l'honneur d'Israël ? Par Ki Tissa; lorsqu'à nouveau on comptera les enfants d'Israël, qu'ils se transformeront de spectateurs en soldats et qu'ils formeront une armée pour conquérir leur terre.
La réponse au veau d'or, c'est qu'Israël doit prendre son avenir entre ses mains, combattre son pays et non le recevoir passivement.
L'HONNEUR D'ISRAEL
L'honneur d'Israël se relève lorsque les juifs s'unissent pour construire leur pays mais savent que cette force qu'ils doivent utiliser est un moyen que D-ieu donne en leur main pour édifier une société dont les fondements sont la Thora.
Ainsi, lorsque l'on compta les soldats hébreux, chacun d'entre eux donna un demi sicle pour la construction du Tabernacle.
________________________________________
[1] Baba Batra 10b
[2] Exode 30, 12
[3] Rachi sur Exode 30, 16
[4] Rachi sur Exode 32, 31
[5] Genèse 32, 6
[6] Rachi sur Genèse 32,6
[7] Rachi sur Baba Batra 11b
[8] Exode 32, 4
[9] Chabbat 88a
[10] Exode 30, 14

 

Laisser un commentaire

Font Resize
Contrast