1 Tora mi-Tsiyon, Koh’av Yaacov
02-9972023, 02-9974924

Vayigach – le sens des larmes

Vayigach – le sens des larmes

Vayigach – le sens des larmes

 

Rav Shaoul David Botschko

"Lorsque Joseph s'est fait connaître à ses frères". La Thora raconte qu'il se jeta au cou de Benjamin, son frère, et qu'ils "pleurèrent dans les bras l'un de l'autre"[1].
Pourquoi trouve-t-on nécessaire de nous raconter leurs lamentations? La Thora n'est pas un carnet de famille! Rachi explique que Joseph a pleuré les deux temples de Jérusalem qui seront détruits dans la tribu de Benjamin et que Benjamin a pleuré la destruction de l'Arche de Chilo qui devait se trouver plus tard dans la tribu de Joseph. Rachi confère une toute autre portée aux larmes de Joseph et de Benjamin. Elles deviennent des larmes de l'Histoire. Elles nous apprennent que le Juif ne vit pas seulement les quatre-vingts ans de son existence, mais qu'il doit vivre avec intensité les événements passés et les événements à venir de l'histoire de son peuple.

Jacob ne pleura pas
D-ieu appela Jacob et lui dit: "Ne crains pas de descendre en Egypte, car je ferai de toi là-bas une grande nation. Je descendrai avec toi en Egypte, Moi-même Je t'en ferai remonter"[2].
Aussi, après une séparation de vingt ans, Jacob descend chez son fils en Egypte. La Thora raconte que "Joseph alla à la rencontre de son père et qu'à sa vue, il se précipita à son cou et pleura longtemps dans ses bras"[3] .
Mais Jacob, lui ne pleura pas car - explique le Midrash - il disait le Chema Israël - Ecoute Israël l'Eternel est notre D-ieu, l'Eternel est Un.
Nous avons vu que Joseph et Benjamin, alors même qu'ils fêtaient leurs retrouvailles après une longue séparation, ont pensé aux malheurs qui attendaient Israël. Jacob a vu loin encore, il a vu la rédemption, Il dit: "Ecoute Israël, l'Eternel est notre D-ieu", maintenant nous sommes les seuls qui reconnaissons D-ieu et au long de l'histoire, nous serons persécutés pour cette foi; mais dans des temps plus lointains nous pourrons dire "D-ieu est Un" car alors - lorsqu'Israël sera réuni en Israël autour de D-ieu d'Israël - l'Univers entier le reconnaîtra.

Le maitre d'Israel
Seul Jacob a pu tenir ce langage, car D-ieu lui avait dit: "Je descendrai avec toi en Egypte et Moi-même Je t'en ferai remonter". Jacob savait que tant l'exil d'Egypte que la destruction des Temples ne seraient que des événements passagers. Il savait que l'Histoire a un Maître et qu'Israël se relèvera toujours de ses ruines.
Le cri du "Chema Israël" a arrêté les larmes de l'histoire.

 

[tab]
[tab_item title="ITEM_TITLE"] [/tab_item]

[1] Genèse 45, 14
[2] Genèse 46, 3
[3] Genèse 49, 26

 

Laisser un commentaire

Font Resize
Contrast