1 Tora mi-Tsiyon, Koh’av Yaacov
02-9972023, 02-9974924

Vayera – Père et fils

Vayera – Père et fils

Rav Shaoul David Botschko
"Abraham vit l'endroit de loin[1]"
"De loin !" Cela faisait déjà trois jours qu'Abrahham marchait, accompagné de ses serviteurs et d'Isaac. Au bout de ces trois jours de marche, il est toujours loin du but ! Il arrive au Har Hatsofim, juste en face du Mont Moria et le texte nous dit qu'il voit l'endroit DE LOIN !
Abraham lui-même ne comprend pas: comment puis-je être à la fois si près du but et le trouver encore inaccessible? Pourtant, lorsque D-ieu m'a dit: prends ton fils et monte-le en sacrifice, je n'ai pas hésité; alors pourquoi ne parviens-je pas à m'élever vraiment vers D-ieu et Lui offrir ce qu'Il me demande?
*
Lorsqu'Abraham quitta Beersheva pour le Mont Moria, "il prit deux jeunes gens avec lui et Isaac, son fils[2]". Ces deux jeunes gens sont Ismaël, le fils qu'il a eu de Hagar, et Eliézer son serviteur[3].
La Thora nous tait leur nom. En effet, leur présence ne se justifie pas en elle-même, ce n'est pas eux qui vont être sacrifiés. Elle se justifie cependant par leu rôle: Ils vont être les témoins de l'acte de bravoure d'Abraham; ils devront raconter les mérites d'Isaac qui n'a pas protesté et s'efforcer de porter, à sa place, le message dont il devait être le détenteur.
"Il prit deux jeunes gens avec lui et Isaac son fils2 ":
Le héros du jour, c'est Isaac. C'est lui qui est capable de s'élever suffisamment pour être digne de constituer le sacrifice offert à D-ieu; c'est lui que l'on honore, mais dans le verset les deux jeunes gens sont cités avec lui car c'est eux qui porteront le flambeau dans l'avenir.
*
"Il vit l'endroit de loin".
"Abraham vit... Que vit-il?" Il vit une colonne de feu qui s'élevait de la terre vers le ciel. Il demanda à Isaac son fils: "Vois-tu quelque chose sur l'une de ces montagnes?" Isaac répondit oui. Que vois-tu ? Lui demanda-t-il encore; une colonne de feu qui s'élève de la terre vers le ciel[4]".
Abraham sût que le sacrifice d'Isaac était agréé par D-ieu. Abraham se tourna alors lentement vers Ismaël et Eliézer: voyez-vous quelque chose sur l'une de ces montagnes? non répondirent-ils. Abraham comprit alors: je vois parce qu'Isaac est avec loi est c'est loin parce que Ismaël et Eliézer m'accompagnent: la présence de l'un m'élève, celle des autres me retient.
Déjà quand je pénétrai en Israël accompagné de Lot, suivant en cela l'ordre de D-ieu, Il ne m'adressa la parole que lorsque je me fus séparé de Lot: "Et D-ieu parla à Abraham après qu'il se fut séparé de Lot[5]".
Ces deux jeunes gens ne pourront donc pas prendre la place d'Isaac; ils ne pourront que l'usurper. Avant même de sacrifier Isaac, je dois me séparer à jamais de l'illusion qu'Ismaël ou Eliézer peuvent hériter de la mission qui incombe à Isaac.
Aussi, pour pouvoir accomplir le commandement divin, je dois me séparer à jamais d'Ismaël et d'Eliézer: "Il les considéra comme des ânes et leur dit: "restez ici avec l'âne". Tout comme l'âne ne voit rien, vous ne voyez rien[6]"
Alors le Mont Moria devint proche et Abraham put grimper allègrement la montagne.
Abraham et Isaac gravissent donc la montagne mais ils ne sont pas encore arrivés; en effet, la Akéda n'est pas un acte isolé dans l'histoire juive. Dans son obéissance à D-ieu, Abraham s'élève vers Lui et Lui dit: maintenant que j'ai accepté cette loi, je peux les accepter toutes;
D-ieu, Tu peux me donner toute la Thora.
Le Midrash exprime cette idée en nous racontant que lorsque Moïse reçut la Thora de D-ieu, le Mont Moria vint à la rencontre du Mont Sinaï et le Mont Moria lui-même, signifie la montagne d'où sort l'enseignement ("Horaa" d'où est tirée le nom Moria signifie enseignement).
La Thora, D-ieu ne la donne pas à un homme seul, Il a choisi Abraham parce qu'Il savait qu'il transmettrait Son enseignement à sa descendance.
Ainsi, après s'être coupé d'Ismaël et d'Eliézer, il doit maintenant s'unir à Isaac; c'est un père avec son fils qui vont recevoir la Thora: "Ils allèrent les deux ensemble[7]", nous dit la Thora et Yonathan Ben Ouziel de traduire: Ils allèrent comme UN SEUL.

________________________________________
[1] Genèse 22, 4
[2] Genèse 22, 3
[3] Rachi sur Genèse 22, 3
[4] Pirké de Rabbi Eliézer Chap. 31
[5] Genèse 13, 14
[6] Pirké de Rabbi Eliézer Chap. 31
[7] Genèse 22, 6

 

Laisser un commentaire

Font Resize
Contrast