1 Tora mi-Tsiyon, Koh’av Yaacov
02-9972023, 02-9974924

Terouma – Dvar Thora

Terouma – Dvar Thora

Le verset de la semaine

 

Terouma

 

« Et ils Me feront un sanctuaire et Je résiderai en eux. »
Chémoth 25, 8

Ce verset – l’un des premiers de la paracha – nous explique le but de
la construction du Tabernacle, préfiguration, dans le désert, de ce qui
devra devenir plus tard le Temple de Jérusalem.

Le but – si l’on ose s’exprimer ainsi – c’est de faire en sorte que
Dieu puisse avoir Sa Résidence sur terre. Les hommes, après avoir reçu la
Thora sur le mont Sinaï, se sont élevés à un haut niveau spirituel tel qu’il
est devenu possible de leur demander de faire encore un pas
supplémentaire, celui de construire une « maison pour Dieu ». Cette
construction s’effectuera avec une ferveur exceptionnelle. Tout le peuple
y participera d’une manière ou d’une autre. Cette maison, lieu de sainteté
par excellence, deviendra le lieu de rassemblement autour des prêtres et
des sages qui s’y trouvent.

On aurait pu croire que, décrivant la finalité de cette construction, le
verset dirait que la Présence divine y résiderait. Mais, curieusement, il dit
qu’elle résiderait parmi les hommes.

C’est dire que le but ne consiste pas à établir « un lieu saint » au
sens habituel de ce terme. Le terme hébreu désignant la sainteté de ce lieu
n’est pas un adjectif mais un substantif.
Ce n’est pas la « Maison sainte », mais la Maison de sainteté.
C’est le lieu propice pour l’homme où il peut s’élever vers la sainteté.
La sainteté du lieu n’est rien si elle n’amène pas chacun à devenir meilleur.

C’est ainsi que chacun peut – doit – s’efforcer de faire de sa propre
demeure un petit sanctuaire qui éclairera le cœur de tous ceux qui seront
en relation avec lui et sa famille.

Laisser un commentaire

Font Resize
Contrast