1 Tora mi-Tsiyon, Koh’av Yaacov
02-9972023, 02-9974924

Ki Tissa – Dvar Thora

Ki Tissa – Dvar Thora

Les versets de la semaine

 

 

Ki Tissa 1. - Faisons le chabbat

 

 

"Les Enfants d’Israël garderont le chabbat
pour faire le chabbat,
pour toutes les générations
alliance éternelle"
Chemoth 31, 16
« Garder le chabbat » n’est pas simplement respecter le chabbat à cause des avantages
qu’on en retire (repos, loisirs…). Le chabbat est un cadeau donné par Dieu à
l’Homme pour préserver son humanité. À nous de conserver ce cadeau pour que le
monde ne perde pas son âme.
« Faire le chabbat » – Comme le monde, le chabbat est en constant développement. À
chaque génération, le chabbat prend des dimensions supplémentaires qui nous
permettent d’en percevoir la pertinence aussi pour notre temps. Dans notre génération,
par exemple, c’est le jour où nous pouvons nous désaliéner de notre dépendance aux
e-mails, Smartphones, tablettes et autres moyens de communication à distance (1)
pour privilégier le face-à-face de la relation de proximité.
Sentir l’autre et vibrer avec lui.
« Pour toutes les générations » – Le chabbat lie les temps anciens avec les temps
nouveaux. Nos ancêtres respectaient le chabbat et nous aussi respectons le chabbat.
Toutes les activités visant seulement à transformer le monde matériel s’arrêtent ce
jour là pour en permettre le progrès sur un autre mode.
« Alliance éternelle » –
Le chabbat nous lie à Dieu ; Il nous a fait sortir d’Égypte et
nous a rendu aujourd’hui la Terre d’Israël.
Ce jour du chabbat où tous nos faits et gestes sont contrôlés
par la loi qu’Hachem nous a donnée témoigne à la face du monde
que nous savons qui en est le véritable Maître.
Nous proclamons que Dieu n’est passeulement Celui qui a créé le monde dans un lointain passé,
mais aussi Celui qui aujourd’hui nous protège contre tous ceux qui veulent nous détruire.
Chabbat est l’âme du monde qui nous permet de communiquer avec l’autrui
d’aujourd’hui comme avec les Juifs du passé, dans une relation avec Dieu où nous
puisons une confiance absolue dans l’avenir.
Faisons le chabbat !

-----------------------------------------------

(1) Ou de non-communication pour les accros aux jeux électroniques !

 

 

=========================================

 

 

Ki Tissa 2. - Il ne savait pas

 

 

Moïse a « rencontré » Hachem qui lui a donné les Tables de la Loi.
Nous n’avons aucune idée de la manière dont cette rencontre s’est
déroulée.
La Thora se contente de nous dire qu’à la suite de cette rencontre,
le visage de Moïse rayonnait :

« Or, lorsque Moïse descendait du mont Sinaï, les deux Tables du
Témoignage étaient dans la main de Moïse, lorsqu’il descendait de
la montagne ; Moïse ne savait pas que la peau de son visage
rayonnait d’avoir parlé avec Lui. » (Chémoth 34, 29)

Ce verset nous donne un double enseignement :
La rencontre avec Hachem transfigure l’homme.
C’est sans aucun doute vrai aussi de toute personne qui s’adonne à la Thora,
ce qui est pour nous la seule manière d’une telle rencontre.

La Thora qu’il vit le façonne et en fait un homme d’une dimension bien plus authentique
qu’avant sa rencontre avec la parole d’Hachem.

Mais il y a à cela une condition : c’est de ne pas en être conscient, de
ne pas se croire supérieur aux autres.
On ne peut rayonner vraiment, nous suggère le texte, que lorsque
l’on ne sait pas que l’on rayonne.

Tout se passe comme si le fait d’en avoir conscience nous diminuait, nous rendait opaque.
L’ignorer signifie que l’on est resté humble et ainsi proche de tous.

 

 

Laisser un commentaire

Font Resize
Contrast