1 Tora mi-Tsiyon, Koh’av Yaacov
02-9972023, 02-9974924

Rav Shaoul David Botschko – Parachat Tetzavé – Liens

Rav Shaoul David Botschko – Parachat Tetzavé – Liens

À l’écoute de la Thora

La mitzva de la semaine

Parachat Tetzavé

Liens

L’allumage, chaque soir, des lumières du chandelier est l’un des Services quotidiens effectués dans le Sanctuaire. À qui en incombe l’obligation ?

« Quant à toi, tu instruiras les Enfants d’Israël et ils t’apporteront de l’huile d’olive pure pressée pour le luminaire, pour élever une lumière perpétuelle. Dans le sanctuaire, Aharon et ses fils le disposeront du soir au matin devant Hachem, statut permanent pour leurs générations de la part des Enfants d’Israël. » (Chemoth xxvii, 20-21)

Ce sont les Cohanim qui allument les lumières, « Aharon et ses fils le disposeront », mais ils n’agissent pas seuls. « Quant à toi, tu instruiras les Enfants d’Israël et ils t’apporteront de l’huile d’olive pure. » Ce sont les Enfants d’Israël qui doivent fournir l’huile grâce à laquelle il sera possible d’allumer les lumières. Et ils sont encore mentionnés par la suite : « statut permanent pour leurs générations de la part des Enfants d’Israël. » Après l’allumage, la responsabilité revient aux Enfants d’Israël.

Que signifie ce partage des rôles ?

Un verset bien connu (Proverbes vi, 23) affirme : « la mitzva est une lampe et la Thora lumière. » Les Sages expliquent que la mitzva est comparable à l’ustensile contenant l’huile et la mèche et la Thora est comparable à la lumière elle-même. Or, la lumière ne peut se passer de son support matériel, l’huile et la mèche. Ce n’est que grâce à lui qu’elle peut s’élever et luire. Ce qui revient à dire qu’une étude purement intellectuelle de la Thora sans son enracinement dans les actes concrets (les mitzvoth) est privée de sens. Il existe deux mondes qui se complètent, le monde des mitzvoth et le monde de la Thora. Tout commence dans la volonté de pratiquer les mitzvoth qui relèvent de la responsabilité de tout Israël. Viennent les guides spirituels qui expliquent au peuple la signification de chaque mitzva. « Les lèvres du Cohen préserveront la connaissance et on demandera la Thora de sa bouche. » (Malachie ii, 7) La Thora qu’il étudie et enseigne est la lumière qui luit et pénètre dans le cœur de chaque Juif et ainsi tous les Enfants d’Israël deviennent ensemble de vrais « Enfants de Thora ». Grâce à l’élévation du niveau de tous les Enfants d’Israël, la Thora et les mitzvoth sont le patrimoine éternel d’Israël : « statut permanent pour leurs générations de la part des Enfants d’Israël. »

Les mitzvoth et la Thora sont reliées grâce au lien profond unissant Israël aux Cohanim.

Shaoul David Botschko

Font Resize
Contrast