1 Tora mi-Tsiyon, Koh’av Yaacov
02-9972023, 02-9974924

Rav Shaoul David Botschko – Parachat Haazinou – Aux enfants d’Israël

Rav Shaoul David Botschko – Parachat Haazinou – Aux enfants d’Israël

À l’écoute de la Thora

Le verset de la semaine Parachat Haazinou

Aux Enfants d’Israël

Le dernier verset de la paracha met un point final aux espérances de Moïse d’entrer dans le Pays (Deutéronome XXXII, 52) : « Car c’est d’en face que tu verras le Pays et tu n’y entreras pas, dans le Pays que Je donne aux Enfants d’Israël. » La fin du verset, « le Pays que Je donne aux Enfants d’Israël », révèle allusivement la raison pour laquelle Hachem n’a pas donné suite aux supplications de Moïse. En ces quelques mots, Il lui a dit en substance : « Tu ne peux pas y entrer, car Eretz Israël ne t’appartient pas à toi, mais au peuple d’Israël. » Toute ta vie, tu as œuvré pour le bien d’Israël sans jamais penser à toi. Tu as courageusement tué l’Égyptien qui frappait un Hébreu d’entre tes frères, sans craindre ceux qui te voulaient du mal. Tu as sauvé les filles de Jéthro de la vindicte des bergers de Midyan, sans craindre pour ta propre vie, alors qu’ils étaient nombreux et que tu étais seul. Pour recevoir la Thora tu as renoncé à une vie de famille normale et tu as dû te séparer de ton épouse bien-aimée. Tu as vécu toute ta vie exclusivement pour le peuple d’Israël et pour la Thora d’Israël. Et voici qu’à la fin de ta vie tu as exprimé une demande personnelle émanant de ton désir d’entrer dans ce Pays qui t’est si cher, mais Je dois opposer un refus à ta demande. Pourquoi ? Parce que tu dois rester fidèle à ton identité tout entière dévouée au peuple d’Israël, dénuée de tout intérêt privé. C’est pour cela que ce n’est que « d’en face » que tu verras le Pays, dans un face-à-face tout d’amour que tu ne pourras pas concrétiser – « tu n’y entreras pas ». Ce refus a fait de Moïse l’unique dirigeant dans l’histoire d’Israël et dans l’histoire de l’humanité tout entier au service de son peuple, serviteur de Dieu dévoué à son Maître et à sa mission, sans l’ombre d’un intérêt personnel depuis sa naissance et jusqu’au jour de sa mort. Ce refus préserve l’incommensurable grandeur de Moïse pour toutes les générations à venir et jusqu’au jour d’aujourd’hui. Shaoul David Botschko

Font Resize
Contrast