Histoire de la Yéchiva

Histoire de la Yechiva

Botschko80Ans

 

 

150px-Botschko_Yerahmiel_Eliyahu,_1888-1956Etz Haïm, première Yéchiva d’Europe occidentale, a été fondée en 1927 à Montreux en Suisse par le Rav Eliyahou Botschko à qui, après son décès, le Rav Moché Botschko (son fils) succède en 1956. Elle a joué un rôle prépondérant pour la diffusion de la Thora et a formé des milliers d’élèves depuis sa création. Ses premiers étudiants sont d’abord hébergés dans un appartement, puis dans un hôtel au centre de Montreux. Rav Eliyahou trouve enfin le lieu définitif d’implantation  à la Villa Quisisana, sur les hauteurs de Montreux. Etz Haïm, grâce à la bonne réputation qu’elle avait dans la population de Montreux qui la protégea pendant la Seconde Guerre mondiale, fut la seule parmi les quelques-unes établies en Europe occidentale qui put fonctionner durant cette période .

 

      La Yechiva a depuis connu les évolutions suivantes :

       

      ElisabethvilleEn 1979 le Rav Shoul David Botschko, quitte la Suisse pour Paris, en France, où il crée une branche de la Yéchiva à Élisabethville en région parisienne, au bord de la Seine (tout près de la patrie de la fusée Ariane aux Mureaux et des voitures Renault à Flins).

       

       

       

       

      EtzHaimGeneralIl crée également une école à St-Maur-des-Fossés assurant toutes les classes.

       

       

       

       

      800px-Rav_Moshé_Botschko_par_Claude_Truong-Ngoc_1979Yechiva_Etz_Haïm_de_Montreux_-_Bacheliers_1979En 1985, le Rav Moché Botschko fait son Alyah avec toute sa Yéchiva en Israël et l’appelle désormais «Hekhal Eliyahou», du nom de son père, fondateur de l’institution. Elle devient une Yéchivat Hesder, c’est-à-dire qu’elle permet à des jeunes qui le souhaitent d’associer l’étude intensive de la Thora et l’accomplissement du service militaire sous diverses modalités possibles.  Acquis aux principes de Samson Raphaël Hirsch, de Torah im derekh Eretz (la Thora dans la Cité), il transforme à partir des années 1970 la Yechiva Etz Haïm en lycée, en parallèle avec une solide formation de Kodech. La Yechiva attire alors de très nombreux garçons francophones, venus surtout de Suisse, Belgique et France. L’enseignement profane est assuré par des professeurs recrutés pour l’occasion, à raison de deux heures par jour, et les bons résultats aux examens confirment la justesse de cette intuition. Il règne à Montreux une atmosphère chaleureuse et familiale avec une grande ouverture vers le monde extérieur, que nombre des anciens évoquent encore avec nostalgie. Le fils de Rav Moshé, Shaoul David, organise dans les environs de Montreux des colonies de vacances animées par les étudiants de la Yechiva et qui accueillent les enfants les plus défavorisés de la Communauté.
      (à droite, Yechiva de Montreux, bacheliers 1979)

       

       

      2Rav_Moshé_Botschko_par_Claude_Truong-Ngoc_1979Histoire de la Yechiva par le Rav Moché Botschlo (ztsl)
      cliquez sur       :      VIDEO

       

       

       

      YechivaElevesa
      botschko-shaoul-david-rav
      En 1994, le Rav Shaoul David Botschko réalise également son Alyah, après avoir développé ses propres institutions en région parisienne. Il rejoint la direction de Hekhal Eliyahou . Il acquiert un terrain à Kohav Yaakov, sur lequel ses nouveaux bâtiments seront construits. Il en deviendra le Roch Yechiva en 2010, au décès de son père le Rav Moché Botschko. Actuellement, la Yechiva encadre chaque année simultanément plus de 300 étudiants, dont plus d’une trentaine venus de France, avec des programme adaptés pour s’intégrer dans la société israélienne. Le Rav Shaoul David Botschko a notablement développé l’institution, tant sur le plan du Kodech, que sur celui de ses liens avec la société israélienne. Il est en cela aidé notamment par son fils, le Rav Nahum Botschko et par une équipe d’enseignants et de rabbanim de premiers plans.

       

      LogoOrotMoshe1Depuis, la Yechiva a créé une branche à Roch Ha‘ayin, dans un cadre propice à l’étude et idéalement situé dans le pays : Oroth Moché a été fondée en 2012 en hommage et au nom du rav Mochè Botschko, sous la direction du rav Guilead ‘Halla.
      Voir pages "Filières" du site.

       

      LogoYadShaoul1Elle a également fondé « l’institut des Hautes études rabbiniques communautaires » « Yad Shaoul », nommé à la mémoire du Rav Shaoul Weingort, dans le but de former de jeunes rabbins à affronter les défis que représente l’état difficile des communautés sur le plan spirituel.
      Voir pages "Filières" du site.